Pages

Midsummer garden

 

 L'air ondoie, miroite en mille inflorescences sous l'ardeur du soleil, éteignant les verts dans sa course, y déposant des ombres bleues qui bientôt se meuvent , semblant tracer de fines travées dans cette mer végétale. Nourri de ces intenses clartés, le jardin entier s'anime du dernier seul souffle du vent puis se fige, immuable sous l'éclat . Nous aimons cette fixité, elle tend à nous dire qu'elle sera éternelle sous Juillet, qu'Août viendra mais si lentement que nous serons gorgés si pleinement d'été et de chaleur que tout nous semblera lointain et qu'une autre saison sera improbable. Voilà ce que sont nos jours d'été, une merveilleuse et longue illusion. Les journées sont longues, elle se déploient des premières lueurs jusqu'au crépuscule , nous épousons ce lent battement et nous nous posons, plus tranquillement encore, mêlant notre souffle à l'air caressant. 
Un bel été à tous.
 
 




  


 













 










5 commentaires:

La Vie Quotidienne a dit…

I love seeing pictures of your garden, they are such an inspiration to me.

johala a dit…

Chère Hélène
Votre jardin est une pure merveille, il m'inspire pour le prochain jardin que j'aimerais faire lorsque j'arriverai enfin à vendre ma maison pour une autre plus petite. Me permettez vous, SVP, de le publier sur mon blog avec vos références bien sur, ainsi que celles de vos peintures!
Bises

Hélène Flont , french illustrator a dit…

Avec plaisir Joelle, J'en serais ravie, merci!!!!!

marta maghiar a dit…

Quand j'ai besoin d'un petit plaisir, je me promène dans (les photos de) votre beau jardin et je lis le texte qui les précède. Cela me fait du bien.

Alicia a dit…

UNA CASA Y UN JARDIN DE PELICULA!!!
PRECIOSO PARA DISFRUTARLO.
SALUDITOS