Pages

🍁🌷🐦 Les tables de Septembre -1- 🍁🌷🐦

 

 Les tables se juponnent par ces douces journées de Septembre. Les roses, encore si belles, bien que délicates, les asters aux tendres coloris de parme et rose fanés , ce petit monde entoure le guéridon paré de sa  toile aux motifs d'entrelacs. Des changements, de grands chagrins avec la perte en quelques jours de beaux et grands buis dont les rondeurs ponctuaient le jardin , heureusement, l'aide fut précieuse, les conseils des jardiniers et amies avisés et le jardin, lui, revient à la vie. Pour le célébrer, prenons le thé les amis, et remercions les petites mésanges, car se sont elles, qui se sont approchées , friandes des graines de tournesol éparpillées sur les arbustes, pour y déloger les inquiétantes et dévastatrices pyrales.Je les aimais déjà beaucoup mes petites plumes,  mais elles me sont devenues de bien adorables et indispensables compagnes .


 

 

 



 







 
 
 





🌸🌷 🌸 Sous Juillet 🌸🌷 🌸

 

 
Juillet.............Juillet sous les roses et les ondées, Juillet ailleurs plein de véhémence et d'expertises, de gens conspués, d'autres portés aux nues, le Juillet des jours d'angoisse. Je nous aimais bien lorsque nous applaudissions aux balcons , lorsque au loin les églises remerciaient les soignants d'une volée de cloches tintant les 20 heures. L'heure est grave, de notre égoïsme, de notre ingratitude, de nos opinions tranchées dans le vif d'une Histoire que l'on a peine à comprendre, que l'on a peine à vivre. Ainsi, un  cosmologiste dont je lisais il y a encore peu et avec admiration les chroniques de l'Espace, se lance à présent dans les diatribes méprisantes destinées aux agnelets que nous sommes, ailleurs, un penseur libertaire  assène désormais des propos sans nuance, fustigeant le Gilet Jaune et le septique . Oui, car maintenant, il faut Croire, "anti" ou "pour", nous nous devons de croire oui, sans degré,sans distance, sans doute aucun.
Il faut croire que l' 'Histoire se vivant, sa trace  s'érige d'un seul trait, ignorant ceux qui oseraient imaginer  une faiblesse dans sa ligne, elle écarte les incertains, les hasardeux, les craintifs, bafoue le soucieux. Je ne sais pas si le remède est pire que le mal, mais il aura mis à jour nos faiblesses, et nos pires comportements .  
Parmi ces jours troublants, il est plus que temps de suivre Sa ligne, Son chemin faisant, l'histoire que l'on s'est forgé en propre et soyons heureux de cette certitude, applaudissons, car, les lecteurs poursuivront leur lecture, les peintres peindront, les jardiniers jardineront..... et   les soignants soigneront ....
 


 














🌸🌷 🌸 Home sweet Home 🌸🌷 🌸


 


 
 
Home sweet Home, Foyer doux Foyer....... Alors que l'Hiver s'étend sur les jardins , que la pluie taraude les sols et que les vents tourmentent les  frondaisons, le foyer nous charme en quelques lumières avivées, en quelques caressantes effluves: thé chaud, généreuses madeleines, nous les goûterons bientôt comme nous savourerons notre fortune: celle de ce lieu soudainement mis hors du monde , hors du temps et de ses douloureuses et intraitables scansions . De là, reprendre courage et se laisser gagner par la douce cadence des heures tranquilles .De là, Demain demeure lointain......
 
 

 
 




 
 
 
 
   

 
 






 

 
 
Voici la version peinte de ce petit salon