Pages

Peinture, porcelaine & bas-relief


Envie irrépressible , manque de soleil, beauté de la chose en question,
cette semaine j'ai remarqué chemin faisant , dans la vitrine d'un antiquaire de
jolies tasses en porcelaine , d'une si remarquable beauté
que je n'ai pu me défaire de l'idée impatiente de les acquérir sans attendre

elles rejoignent ainsi ma modeste collection, 


Je voulais surtout me faire plaisir, après tout, pourquoi hésiter
quand l'objet du délit n'est pas si onéreux et qu'il m'enchante!!!


Et puis comme ultime recours à ce quelque chose en moi qui me disait "en as-tu vraiment besoin"
, n'en as-tu déjà nombres espèces",  j'ai pensé, 
j'en ai besoin, je vais les peindre, il me faut bien un sujet, il me faut bien renouveler 
l'indispensable nécessaire.


Les voilà donc, somptueuses de délicatesses, fines porcelaine de Paris,
qui ont sans doute accompagnées en leur temps les dames de qualité
à l'heure des après-midi d'un glorieux  siècle dernier.




N'entendez-vous pas désormais le murmure des élégantes, soulevant d'une main blanche et gantée
la coupe jusqu'aux lèvres portée


.... elles conversent à présent, s'animent, elles parlent de la petite peinture
que l'une d'elle vient  de composer aux heures paisibles et studieuses






Quel encadrement aura sa faveur, serait-il préférable de lui poser un vernis satiné, 
conviendra t'elle à quelque décoration de boudoir ou de petit bureau féminin.




C'est donc vers vous que je me  tourne à présent, mes petites élégantes de passage sur ce blog,
votre avis compte, la peinture attend votre appréciation, votre verdict, nous en discuterons 
autour d'une tasse d'un noir breuvage et de quelques douceurs 





Voici  au dessus de ce bureau, un bas relief, illustre objet de mes années
de beaux arts, cruciale élaboration qui m'a permis d'accéder aux diplômes,
je ne vous en narrerai pas les difficiles étapes, le relief est une chose sérieuse, 
éprouvante et pleinement satisfaisante lorsqu'elle est couronnée de succès, mais si ardue 
pour un esprit comme le mien qui avait à l'époque tant et tant de mal à concevoir les pleins et les creux
et à en inverser les étapes .jusqu'à leur achèvement.



Bref, le voici, les années passant, trônant dans le petit salon, 
objet de ma fierté lors que des visiteurs viennent à en admirer les circonvolutions de plâtre.


Me vient une amusante et nostalgique anecdote de mon père qui lorsque  j'avais ramené à la maison l'ovale de ma fierté
m'avait  simplement et très sommairement  répondu sans lever à peine le bout du nez de l'ouvrage biographique de la vie  de Georges Eliott qu'il était en train  d'écrire alors
"c'est tout? Après toutes ces années d'études dont on t'a dotée gracieusement ???? 
Papa, tout de même. Ce n'est pas si facile un bas relief. 



Qu'importe aujourd'hui , mais à chaque fois que mon regard se pose sur cet ovale
c'est à lui que je pense , à sa vie à la fois flegmatique et opulente, excentrique ,profondément
tournée vers l'humanité et curieux de sa course, de lui me vient l'amour des auteurs anglais, 


Il m'a laissé toute la littérature de Jane Austen, deThackeray
ou de Dickens, auteurs qui nous offrent les époques passantes l'acide portrait de nous mêmes, simplement vêtus des mœurs des siècles qui nous ont précédés et nos manières et intrigues, parfois nos bontés , qui nous constituent auprès de nos semblables.



L'égarement est considérable, la digression insensée car en fait
c'est de cette petite peinture dont il était d'abord question.




Mais le mois fut propice aux digressions vers nos proches, ceux que nous avons aimés, ceux qui ont fait ce que nous sommes.




Bonne semaine à vous toutes & tous petites amies


11 commentaires:

l'Embellie-Bruxelles a dit…

Bonjour Hélène, Tout d'abord félicitations pour vos oeuvres, elles sont très romantiques et vos roses superbes! En ce qui concerne la finition de votre dernier tableau, avez vous déjà essayé le vernis à craquelé afin d'offrir une patine du temps passé? en ce qui concerne la tasse : elle est superbe et j'aurais craqué aussi et pour mon utilisation personnelle plutôt que pour l'Embellie!
En ce qui concerne l'Embellie, un grand merci pour votre gentil message sur mon blog et désolée: la petite bibliothèque tournante est partie ce matin... Comme ma lampe et vase Mucha!Mais je vais fouiner pour trouver à nouveau des petites perles...
J'espère vous revoir bientôt, cordialement.
Joëlle

Maddy a dit…

Ciao Hélène, ha TUTTO il mio apprezzamento, a 360°...
...e il tuo bassorilievo è un sogno, per me...
...meraviglioso!

Buon weekend...

Maddy

*Ulrike* a dit…

Such beauty in your post.

Plumes d'Anges a dit…

Toutes ces histoires sont merveilleuses : d'abord trouver une bonne raison d'adopter une nouvelle petite tasse en porcelaine fine, ce dialogue avec sa nouvelle famille de tasses,cette peinture délicate, ce très beau plâtre et les mots de ton papa( ah, ces hommes !!!)... tout cela parle au cœur.Très très belle journée, Hélène et merci pour ce délicieux partage. brigitte

valdelia a dit…

Oh, Hélène, comme tout cet ensemble et ravissant, et tes commentaires, délicieux.
Je me suis sentie au petit salon, entourée d'amies, à l'heure des confidences, après celle des papotages.

J'aime énormément les tasses aussi. Pas de collection à ce jour, il faudrait pouvoir pousser les murs du petit chez-nous, mais je suis toujours très attirée par une belle porcelaine, un motif délicat.

Une petite bouffée de bonheur et de délicatesse dans la grisaille de la semaine : mer-ci !

Bisous du samedi !
V.

Kenza a dit…

So British! J'adooore cet esprit et cette ambiance! Merci chère Hélène pour ces déliceux moments de bien être.
Bisous et très bon week-end

Suzanne a dit…

Thank you so much for your lovely comment on my blog.
Beautiful post!You have a wonderful collection!
I love Jane Austen too!

Janny a dit…

Bonjour Hélène,

Comment c'est possible j'ai le même gôut que vous! J'aime déjà ce concert du violon de Bruch pendant ma jeunesse.Et le bel plâtre! J'adore vraiment, ainsi les tasses! Je les collectionne aussi! Elles sont vraiment beaux! Mais pas au dernière place vos roses! Vous faites des belles photos pour que nous puissions tout voir, c'est important aussi.
Bon dimanche,

Janny.

Rafaèle a dit…

Ces tasses sont ravissantes et, comme vous le faites si joliment et si justement remarquer, elles recèlent encore l'écho d'une époque perdue... Et c'est sans prix !
Amitiés.

Pétales de fées a dit…

La porcelaine fine et si transparente s'harmonise tout naturellement avec les roses !
Un petit relais de l'amitié t'attend chez moi ! Si le cœur t'en dit !
Belle soirée

Les Chenevrières a dit…

merci pour tes si gentils messages ce sont de vrais soutiens. Douce soirée et à bien vite bises